Poster : rapaces diurnes des Hauts-de-France

  TYPE :

Les rapaces diurnes ont bien failli disparaître, victimes d'une persécution sans relâche : tir, pièges, dénichage, empoisonnement à l'aide d'appâts... le décret du 27 novembre 1964 protège tous les "grands" rapaces de la faune française, mais il faudra attendre le décret du 24 janvier 1972 pour que tous les rapaces soient protégés.

Mais cette réglementation n'a pas suffit à enrayer leur déclin car les rapaces étaient aussi les victimes indirectes de l'agriculture devenue chimique. Les nombreux pesticides déversés se concentrant au long des chaînes alimentaires, les rapaces, situés au sommet, allaient être victimes de ces empoisonnements.

L'exemple le plus frappant dans notre province fut celui du faucon pèlerin qui disparaît aux alentours de 1950 : les pesticides organochlorés, par intoxication progressive, ont entraîné une diminution, puis une perte de la fécondité par fragilisation des coquilles et malformations des embryons.

C'est en 2002 que le premier cas de nidification réussie du Pèlerin est constaté sur les falaises picardes, après que l'utilisation des pesticides organochlorés fut interdite en 1972.

La biodiversité est menacée, mais ce n'est pas une fatalité.
Chacun peut agir à son échelle pour la préserver !

nature_img5

PUBLICATIONS

Poster : poissons des eaux dormantes des Hauts-de-France

Poster : poissons des eaux vives des Hauts-de-France

Poster : libellules des Hauts-de-France

person_img

CPIE des Pays de l'Aisne

Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement 33 rue des Victimes de Comportet 02000 MERLIEUX-ET-FOUQUEROLLES
tel : 03 23 80 03 03

CONTACT